InternationalDeutschSpanishChineseRussianFrenchSouth AfricaAustraliaUnited Kingdom

SSB-LCG / LCL

SSB-LCG

Puissance

De 1 à 100 MW 

Combustibles

Combustion des gaz à pouvoir calorifique extrêmement faible (à partir de 2,0 MJ/m3), sans combustible auxiliaire.

Domaines d'application

Convient à tous les générateurs de chaleur

En résumé

  • Idéal pour le gaz de haut fourneau et les gaz résiduels quasiment inertes (par ex. gaz de formaldéhyde)

  •  Bas rejets, d'un niveau inégalé

  • Très  basse pression d’entrée des gaz possible

  • Flamme absolument stable sur une  grande plage de  modulation

  • Durée d'amortissement très courte
  • Le préchauffage de l'air jusqu'à 300°C accroît davantage le rendement

Exploiter de nouveaux combustibles et réduire les coûts

La série de brûleurs à flamme tourbillonnaire  SSB-LCG convertit même les gaz pauvres à pouvoir calorifique extrêmement faible en source d'énergie précieuse et surprend ainsi autant les ingénieurs que les gestionnaires d'entreprise. Ce n'est pas étonnant : il y a peu de temps encore, de nombreux gaz pauvres étaient considérés comme des substances problématiques et devaient être « éliminés »  par des procédés coûteux  nécessitant des combustibles auxiliaires.

Et pourtant, le principe du SSB-LCG est simple : en aval du brûleur  (SSB) est placé un moufle spécial dans lequel la flamme  tourbillonnaire supercritique au gaz pauvre brûle de manière stable. Ce procédé développé par SAACKE fonctionne sans combustible  de secours et atteint des valeurs  de NOx surprenantes, inférieures à 20 mg/m3.

 Le brûleur de base est constitué d'un SSB qui, au démarrage, fonctionne à l'aide d'un combustible standard pendant une courte durée pour chauffer le moufle. Ensuite, la flamme alimentée au gaz pauvre brûle de façon stable sans autre combustible auxiliaire et peut générer une chaleur précieuse. Le choix du générateur de chaleur utilisé ne joue fondamentalement aucun rôle : le SSB-LCG s'adapte autant aux chambres de combustion qu'aux chaudières à tubes d’eau et  à tubes de fumées. C'est ici que le gaz pauvre dévoile son potentiel : économiser une quantité considérable de combustible standard et préserver l'environnement.

Comme le gaz n'entre qu'en aval du  brûleur, la pression  du gaz peut elle-même être remarquablement basse  réduisant ainsi les coûts de l'installation avant même sa mise en service. Un préchauffage de l'air jusqu'à 300°C peut accroître considérablement la rentabilité. Des modèles spéciaux  peuvent valoriser jusque quatre gaz et un combustible liquide. La combustion au moyen du SSB-LCG n'est aucunement rigide durant le fonctionnement. Au contraire, elle peut être régulée avec autant de facilité et de fiabilité  qu’un brûleur conventionnel. La plage de  modulation est remarquablement étendue pour chaque application et garantit des valeurs d'émissions extrêmement faibles à  toutes les charges.

Le gaz pauvre n'est que provisoirement disponible ? Pas de problème,  dans ce cas, le brûleur fonctionne comme un SSB standard  avec des combustibles standards  pour une combustion propre et économique. Le haut rendement énergétique et les faibles coûts de maintenance sont le résultat de plusieurs décennies de perfectionnement.

Bien qu'il soit très flexible, le SSB-LCG reste intransigeant sur deux points :  sa haute qualité et son extraordinaire durée de vie.