InternationalDeutschSpanishChineseRussianFrenchSouth AfricaAustraliaUnited Kingdom

Brûleur pour fumées de turbine à gaz

DDZG A/Brûleur à lance à flux axial pour le montage en canal GTA

Puissance

Puissance PCI : de 1 à 126,8 MW

Débit massique des fumées: De 4 à 100 kg/s

Combustibles

Gaz naturel, biogaz, gaz spéciaux, fioul EL, fioul S, combustibles spéciaux liquides

Domaines d'application

Chaudières de récupération et chaudières à tubes d’eau, chambres de combustion isolées  avec échangeur de chaleur pour fumées connecté en aval, mise en température des  fumées de turbines dans les centrales, installations de séchage, mise en température d'air de process

En résumé

  • Montage aisé dans le canal entre la turbine à gaz et le générateur de chaleur

  • Perte de charge  particulièrement faible

  • Montage possible comme « brûleur tubulaire » en amont d'une chaudière de récupération

  • Montage possible comme « brûleur de chaudière » en amont d'un foyer de chaudière

  • Disposition de plusieurs brûleurs possible dans un même cadre 

  • Disponible pour de nombreux combustibles (spéciaux)

  • Niveau d'émissions très bas

  • Fonctionnement mixte / fonctionnement air frais supplémentaire / fonctionnement air frais possible

Combustion flexible en disposition axiale

Les brûleurs  à pulvérisation assistée de la série DDZG sont robustes, éprouvés et variables. Ils peuvent être adaptés à une quantité innombrable d'exigences et constituent pour cela la base de la série de brûleurs DDZG A. Avec ce modèle, le brûleur est parcouru par un flux axial et est aligné entre la turbine à gaz et le générateur de chaleur.

Au choix, il peut brûler dans  la ligne (« chambre de combustion en  ligne ») ou être monté directement sur une chaudière de récupération. Le brûleur est placé dans un cadre  équipé d'un diaphragme à clapets qui garantit un guidage optimal  du flux des fumées de turbine à gaz ou de l'air frais. Les pertes de  charge sont remarquablement basses : seulement quelques millibars. Les clapets fixés sur le cadre du diaphragme sont clos dès que le brûleur fonctionne à l'air frais et ouverts quand les fumées de la turbine à gaz sont exploitées. Du fioul, du gaz et de l'air primaire sont injectés depuis l'extérieur.

En mode de charge partielle, les  fumées de turbine et  l'air frais peuvent être mélangés si la turbine nécessite la pleine puissance calorifique, ce qui accroît considérablement la plage de  modulation de l'installation. Le montage de plusieurs brûleurs dans un même cadre  est également possible. Dans ce cas, la flamme est particulièrement courte et parfaitement adaptée aux foyers compacts.

Il va sans dire que le DDZG A valorise également les combustibles problématiques en intégralité avec un faible taux d'émissions. En outre, du fait de sa construction robuste, il nécessite peu de maintenance et bénéficie d'une durée de vie  très longue.

 Bien qu'il soit très flexible, le DDZG A reste intransigeant sur deux points :  sa haute qualité et son extraordinaire durée de vie.